Pour faire face à la crise, le Luxembourg obtient 2.5 milliards d'euros à taux négatif

Afin de surmonter la crise sans précédent liée au COVID-19 et de soutenir l’économie nationale à assurer les prêts étatiques garantis par 7 banques de la place luxembourgeoise en faveur des entreprises, l’État luxembourgeois a réussi à clôturer en 24 heures un emprunt obligataire de 2.5 milliards d’euros à un taux négatif, bénéficiant ainsi à sa trésorerie. 

Les investisseurs institutionnels du pays sont intervenus pour un quart du montant total. Les autres parts ont été souscrites principalement par des investisseurs de renom de la zone euro, du Royaume-Uni et de la Suisse.

L’emprunt se compose de deux tranches, ce qui constitue une première pour le Luxembourg : la première tranche, d'un volume d'1,5 milliard d'euros, a une maturité de 5 ans et la deuxième, d'un volume d'1 milliard d'euros, une maturité de 10 ans.

Le taux pondéré moyen des deux tranches se situe à -0,035%, ce qui signifie que l'opération s'est soldée avec un surplus au profit de la Trésorerie de l'État. Malgré la situation inédite, cela signifie que le Luxembourg continue de bénéficier d’excellentes conditions financières grâce à sa notation "AAA" auprès des principales agences de notation financière à l’international.

Le ministère des Finances souligne que l’opération a obtenu des réactions très positives et a été largement sursouscrite. Elle a ainsi pu être rapidement clôturée. BCEE, BIL, BGL BNP Paribas, Société Générale et Deutsche Bank ont contribué à l'opération en tant que chefs de file. L'emprunt sera coté à la Bourse de Luxembourg.

"Le succès de cet emprunt permettra à l'État de renforcer son coussin de liquidité, tout en garantissant la mise en œuvre des mesures du programme de stabilisation de l'économie, pour faire face à la crise du COVID-19. Tant la demande largement excédentaire que le taux d'intérêt négatif témoignent de la confiance des investisseurs par rapport au Luxembourg, un des rares pays bénéficiant d'un "AAA", et par rapport à sa capacité de surmonter la crise actuelle de manière durable.", s’est exprimé Pierre Gramegna, ministre des Finances.

L’opération ne présente aucun risque pour les finances publiques du pays. Avant la crise, la dette publique n’atteignait que 20% du PIB. Cet emprunt devrait la faire passer entre 23% et 25%, ce qui reste loin du maximum de 60% imposé par le pacte de stabilité et de croissance de l’Union européenne.


Sources :
Communiqué du Ministère des Finances le 22.04.2020
Paperjam : « Le Luxembourg a obtenu 2,5 milliards en 24 heures », 22.04.2020

Luxembourg
Adresse : 25C Boulevard Royal
L-2449 Luxembourg
Tél : +352 661 988 977
Email : office@mimcocapital.com
Allemagne
Adresse : Hohenzollerndamm 133,
14199 Berlin
Telefon : +49 30 810 5661-0
Email : office@mimcocapital.com