FR | EN
MENU

Bilan et perspectives du marché immobilier luxembourgeois

D’après une expertise de JLL Luxembourg, le marché immobilier luxembourgeois a traversé plusieurs phases au cours de l’année 2020, ponctuée de gel puis de reprise des activités et enfin d’une série de restrictions liées au contexte sanitaire. Le bilan et les perspectives du secteur de l’immobilier restent malgré tout attractifs.

Un marché résidentiel sans surprise

Le marché du résidentiel n’est que peu impacté par la crise sanitaire. Les prix restent à la hausse et les surfaces disponibles toujours insuffisantes par rapport à la demande. Toutefois, à partir de 2022, l’introduction du nouveau pacte logement devrait doubler le nombre de logements abordables.

En attendant ce changement, les prix continuent de monter (1.550€/mois pour le loyer moyen national) et les surfaces moyennes de diminuer (49m2 à Luxembourg, 72m2 à Diekirch). Le loyer moyen à Luxembourg-ville est de 34,5€/m2/mois et le prix de vente moyen de 11.035€/m2 (à la mi-2020).

Le classement des cantons qui présentent le plus de potentiel pour un développement résidentiel a un peu évolué. Si Luxembourg-ville reste en tête, on notera un nouvel intérêt pour les cantons de Remich et Grevenmacher, ainsi que l’arrivée à la septième place de Diekirch.

On notera aussi une forte demande de redéveloppement des grandes maisons ou villas existantes en appartement, ce qui augmente la pression sur ce type de bien.

Les investisseurs recherchent des projets résidentiels dans des zones bénéficiant d’une bonne infrastructure et une mixité entre résidentiel, commerces et bureaux, surtout à l’extérieur de Luxembourg-ville. Par ailleurs, on note un intérêt plus soutenu pour le développement de projets à destination des étudiants, du coliving (qui résiste bien malgré la crise) et du logement pour séniors.

Des investissements sans arrêt

Le volume des investissements a baissé de 38% par rapport à 2019, mais le nombre de transactions reste élevé (17 en 2020, sachant que la moyenne à 10 ans est de 15). Pour autant, aucune « méga transaction » (c’est-à-dire supérieure à 200 millions d’euros) n’a été enregistrée en 2020. «Les investisseurs restent positionnés sur le marché des bureaux et les transactions ‘core’ restent en tête», assure Vincent van Brée, head of capital markets Luxembourg de JLL Luxembourg.

Avec les restrictions de déplacement, les investisseurs coréens qui avaient été très présents ces dernières années ne sont plus au rendez-vous en 2020. Les Européens, et en particulier les fonds d’investissement français et allemands, dominent le marché. « Le Luxembourg reste prisé par les investisseurs, et la confirmation du triple AAA par les agences internationales de notation de crédit rassure les investisseurs étrangers », confirme Vincent van Brée. Le rendement, au Luxembourg, de 3,9% reste attractif en Europe quand on le compare à celui de Paris ou de Berlin, qui plafonne à 2,5%.

« Nous n’avons pas eu de remise en question fondamentale ou d’arrêt brutal de transactions au cours de cette année », souligne Vincent van Brée. « Les perspectives devraient rester dans la moyenne de ces cinq dernières années, avec toutefois certainement moins de ‘mega deals’, un appétit confirmé pour le secteur des bureaux et un intérêt croissant pour le résidentiel. » Tout ceci avec une attention accrue portée sur les normes environnementales, sociales et de gouvernance d’entreprise.

Repris de l’article Paperjam « JLL Luxembourg: un bilan 2020 positif, mais avec des nuances », janvier 2021.

Luxembourg
Siège social MIMCO Capital S.à r.l.
Adresse : 25C Boulevard Royal
L-2449 Luxembourg
Tél : +352 661 988 977
Email : office@mimcocapital.com
Allemagne
Filiale MIMCO Asset Management GmbH
Adresse : Grolmanstrasse 36,
10623 Berlin
Tél : +49 30 810 5661-0
Email : office@mimcocapital.com
France
Filiale MIMCO Asset Management S.A.S.
Adresse : 87 Boulevard Haussmann
75008 Paris
Tél : +33 1 44 70 04 36
Email : office@mimco-am.com
Accès au site MIMCO Asset Management